pour qui ? comment ?

 Arthe-9

L’art-thérapie évolutive s’adresse à toute personne en recherche de croissance individuelle ou faisant face à des difficultés personnelles ou relationnelles

Enfants  – Adolescents

  • Manque de confiance en soi
  • Identité dévalorisée
  • Inhibition
  • Anxiété, angoisses, peurs
  • Troubles de l’apprentissage (concentration) et du comportement
  • Difficultés relationnelles : place dans le groupe familial, scolaire, ou social
  • Addictions 
  • Changements de situation familiale

Adultes

  • Epanouissement de la personne : développement de sa créativité
  • Confiance et estime de soi
  • Blocages, peurs
  • Situation de vulnérabilité  suite à une maladie, un deuil, une séparation …
  • Accompagnement dans les situations de chocs ou troubles émotionnels,
  • Difficultés relationnelles (couple, parents/enfants)
  • Clarification de projets de vie, personnelle ou professionnelle
  • Mieux vivre avec un handicap

 Seniors

  • Améliorer la qualité de vie
  • Développer un mieux-être émotionnel en sortant de l’isolement
  • Stimuler la capacité à communiquer

 


COMMENT ?

La séance commence par un entretien dans un cadre bienveillant et confidentiel.
La personne est ensuite invitée à s’exprimer à travers un dessin ou sur un autre support.

La production est alors observée, hors de tout jugement esthétique, avec l’art-thérapeute : mythes, archétypes, analogies, symbolique nourrissent une analyse intuitive et rigoureuse.
Peu à peu, elle révèle à la personne des informations sur elle-même. L’étape suivante permet de transformer sa production ou d’en créer une nouvelle, en y intégrant ses prises de conscience. C’est le point de départ d’une évolution positive en spirale …

Un exemple d’atelier
Le prénom a été modifié

1) Chloé, 6/7 ans, cherche sa place
Troisième d’une fratrie de cinq enfants.
Son comportement agité perturbe sa scolarité.

Dessin 1 : Chloé se met à la hauteur de son père et se montre « d’acort » avec lui.

Chloé1


Dessin 2 : Chloé précise sa représentation mais reste encore aussi grande que ses sœurs aînées. Le père est identifié dans son rôle de chef avec une sorte de tiare jaune.

Chloé2


Dessin 3 : Chloé se positionne : chacun est identifié à sa juste place symbolique.

Chloé3

 Ce travail bi-mensuel sur trois mois a apaisé la fillette, qui s’est rendue plus disponible, en classe, pour ses apprentissages.